• La vie ne tient qu'à un fil.

    La vie ne tient qu'à un fil.

    Qu'est-ce-que ça veut dire ? 

    C'est l'histoire d'un petit garçon de 6 ans . Jean . Il est mort le Mercredi 13 avril à 16h45 lorsqu'il passa sous une branche qui venait d'être scié.

    L'institutrice de Jean , Madame A , s'était fait largué la veille, elle avait mal dormit et se réveilla en retard , elle arriva à l'école à 8h43 au lieu de 8h40 , estimant que 3min n'est que peu de temps en plus , mais beaucoup de temps en moins , elle décide de faire sortir ses élèves 3minutes plus tard pour rattraper le temps perdu. Jean sort donc de l'école à 16h33 au lieu de 16h . 

    Il allait traversé le passage clouté , mais une voiture déboula très vite alors prudemment il attendit , mais le bonhomme vert passa au rouge il patienta donc 2minutes de plus . Il traversa , et entra dans la boulangerie , il demanda un croissant , la boulangère lui expliqua que c'était la deuxième fournée et qu'ils venaient de sortir du four et donc étaient brulants , il attendit 3minutes que les croissants reffroidissent et sortit de la boulangerie.

    Il passa par le square s'assit sur un banc durant 5minutes et mangea son croissant . Il se leva et sortit du square. Il marcha le long de l'allée qui menait à sa maison , un fillette qui courrait trop vite tomba , Jean l'aida à se relever , cela prit 1minute . Il continua à avançait mais le vent lui enleva son bonnet, Jean l'attrapa et se le remis sur la tête ceci dura 6minutes. 

    Jean ne se trouvais qu'à 23mètres de sa maison. C'est alors qu'il passa sous le mauvais arbre , au mauvais moment et mourru .

    Mais si le mari de Madame A ne l'aurait pas larguait , Madame A aurait bien dormit et ne sreait pas arrivé en retard à l'école et n'aurait pas fait sortir ses élèves plus tard . Si cette voiture n'était pas arrivé si vite et aurait freiner , Jean aurait pu traverser , n'aurait pas eu à attendre le bonhomme vert , aurait eu la première fournée de croissant et n'aurait pas du patienter le temps qu'ils refroidissent. Si la fillette n'aurait pas courut trop vite, elle ne serait pas tombé et Jean ne l'urait pas relevait . Si le vent n'aurait pas souffler à ce moment là, son bonnet ne se serrait pas enlever , Jean serait passé sous l'arbre à temps et cette branche ne l'aurait pas tué. 

    Ici 1 minute de plus ou de moins aurait été cruciale . Et ceci peut arriver à n'importe qui, n'importe quand . 
    C'est pour ça que la vie ne tient qu'à un fil .


  • Commentaires

    1
    Mercredi 13 Avril 2011 à 23:39
    :(
    Putain! Sa fait trop peur, et c'est trop triste :S Mais c'est vrai.
    2
    Lundi 2 Mai 2011 à 19:55
    :)
    et oui c la vie resumé en un texte!la vie ets une succession d'evenements qui se lis les uns au autres! ce textes ets poignants mais cela peu arriver a tous................
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :